Portrait :
danse et sport

L’année 2024 est une année exceptionnelle en France avec la tenue des Jeux Olympiques et des Paralympiques à Paris. La région Centre-Val de Loire vit une concordance de visibilité à souligner : Châteauroux reçoit les épreuves de tir et la ville de Bourges est désormais Capitale européenne de la culture 2028. L’année 2024 est pour le CCN¹ une année au rythme des Jeux Olympiques et dans la continuité des valeurs défendues par l’esprit olympique : amitié, respect, excellence. Qualité du corps et volonté de l’esprit. Sport, culture et éducation pour un monde meilleur. C’est depuis le prisme du corps sportif que le CCN¹ propose un « Portrait : danse et sport » dans la continuité de ses Portraits consacrés à une figure de la danse ou à un thème. Avec une saison 2023/2024 que nous avons intitulée « Tous•tes jeunes », l’enjeu pour le CCN¹ est de rassembler et fédérer la jeunesse, les différentes générations et la diversité des habitant•es en valorisant le corps en tant qu’outil, véhicule d’expression, créateur de mouvement, avec un plaisir certain à être « dans son corps », un corps agissant relié à un imaginaire et un esprit curieux.

Ce Portrait inédit débute en février et tire son fil rouge jusqu’au 10 juillet, jour du passage de la flamme olympique à Orléans ! La danse break qui entre comme discipline cette année aux Jeux Olympiques, est à l’honneur. Des événements indoor et outdoor (ateliers, échauffements publics, spectacles, performances, battles) sont prévus dans Orléans. Le programme détaillé est à venir. Guettez-le ! Mais d’ores et déjà le coup d’envoi est lancé au Théâtre d’Orléans avec Majorettes, la création de Mickaël Phelippeau avec les Major’s girls !


Majorettes de Mickaël Phelippeau

Samedi 17 février, 20h30

Dimanche 18 février, 17h

Théâtre d’Orléans

— 5 à 25 €, réservation à la Scène nationale d’Orléans

« La figure de la majorette convoque pour moi différentes réalités, du défilé quasi militaire dans la rue à la musique jouée par une fanfare en passant par les costumes de parade aux couleurs chatoyantes et à paillettes, avec des chapeaux stylisés, loin de la pratique du Twirling bâton, forme plus récente et gymnique. (…) J’ai récemment rencontré les Major’s Girls de Montpellier, réunissant une quinzaine de femmes d’une moyenne d’âge de 60 ans. Josy, présidente, a commencé la majorette à 15 ans en 1964, dans ce club créé par sa mère, elle écrit aujourd’hui les chorégraphies.
Ce n’est pas une histoire de la majorette qui se dessine mais bien leurs histoires, à travers leurs récits, les tournois remportés en France et à l’étranger, leur amitié de plus de 40 ans, entre la fougue de leur jeunesse et leur maturité d’aujourd’hui. » — Mickaël Phelippeau


Twenty-seven perspectives mobiles de Maud Le Pladec, recréation par Anne-Karine Lescop

Samedi 23 mars, 20h30

Théâtre d’Orléans

— 5 à 10 €, réservation à la Scène nationale d’Orléans

Confiée à Anne-Karine Lescop et Simon Feltz assisté•es d’Alexandra Fribault, la re-création de Twenty-seven perspectives de Maud Le Pladec, est conçue pour 27 danseur•ses amateur•rices d’Orléans. Le groupe est intergénérationnel : la plus jeune a 9 ans et les participant•es ont des pratiques de corps différentes. Certain•es sont des danseur•ses amateur•rices, d’autres des sportif•ves amateur•rices ou encore kinésithérapeutes. Twenty-seven perspectives mobiles est un groupe de personnes qui font communauté. Twenty-seven perspectives mobiles ou comment l’altérité, la rencontre avec l’autre peut produire un geste artistique commun.
C’est dans le plaisir du mouvement individuel et en groupe, du dialogue avec soi et les autres, et dans une écoute sensible et identifiée à la musique qu’Anne-Karine Lescop a imaginé avec Simon Feltz une partition adaptée de la pièce de Maud Le Pladec. Sans trahir la pièce d’origine, Twenty-seven perspectives mobiles est comme un retour aux sources, à la résonance directe de la musique sur les corps en tenant compte de l’écriture ciselée de la chorégraphie de la pièce.

Chorégraphie Maud Le Pladec # Recréation par Anne-Karine Lescop et Simon Feltz # Assistante et interprète Alexandra Fribault # Danseur·ses amateur·rices Romane Alizard, Clémentine Blachon-Renouard, Isabelle Bordin, Giulia Bourdon, Jeanne Bouyou Houdas, Coraline Cauchi, Eden Charton, Justine Clozier, Charlotte Fouquet, Hélène Henrie, Louise Lajoux, Berenice Le Lardeux, Hélène Langlois, Sylvie Laquembe, Jeanne Lepoutre, Pauline Levy, Philippe Malignac, Isabelle Mauriès, Lara Montantin, Albane Muller, Sandrine Prevot, Julie Rendek, Louise Rendek, Thomas Théry-Dupressoir, Élios Topin, Léa Valéry, Sylvie Vassort, Eden Yai-DezaiBle # Création lumière Éric Soyer # Régie son Vincent Le Meur

⚡️⚡️⚡️ La suite de la programmation sera dévoilée bientôt !

Programmation par mois :

💡 Cliquez sur le titre de l’événement pour accéder directement à la page de réservation.
Février

Samedi 17 février, 20h30 
Dimanche 18 février, 17h

Majorettes de Mickaël Phelippeau au Théâtre d’Orléans

Mars

Samedi 23 mars, 20h30
Twenty-seven perspectives mobiles de Maud Le Pladec et Anne-Karine Lescop au Théâtre d’Orléans

Avril

À venir…

Mai

À venir…

Juin

À venir…

Juillet

Mercredi 10 juillet
Performance de break de Lou Orblin lors du passage de la Flamme Olympique