Performance : 50/50 de Mette Ingvartsen

jeudi 7 octobre, 20h

au CCN¹

Durée 30 min
— 10€ / 8€*

© Peter Lenaerts

50/50 a pour socle les expressions extrêmes et spectaculaires, étudiées ici en tant que pratiques physiques et non d’après leurs motivations psychologiques. Les mouvements issus de situations très identifiées, comme un concert de rock, un opéra ou un numéro de cirque, sont transformés jusqu’à l’obtention d’une forme d’expressivité tout autre. Cela ressemble à des affects plutôt qu’à des émotions, sauf que personne ne sait à quoi ressemblent les affects.

YES MANIFESTO
Yes to redefining virtuosity
Yes to conceptualizing experience, affects, sensation
Yes to materiality/body practice
Yes to investment of performer and spectator
Yes to expression
Yes to excess
Yes to “invention” (however impossible)
Yes to un-naming, decoding and recoding expression
Yes to non-recognition, non-resemblance
Yes to non-sense/illogic
Yes to organizing principles rather than fixed logic systems
Yes to moving the “clear concept” behind the actual performance of
Yes to methodology and procedures
Yes to animation Yes to style as a result of procedure and specificity of a proposal.
Yes to complexity

Chorégraphie et performance Mette Ingvartsen
Musique Deep Purple, Leoncavallo, Cornelius
Créateur son Peter Lenaerts
Remerciements à Podewil (Berlin) P.A.R.T.S (Brussels), Hannah Sophie Hohlfeld, Mårten Spångberg & Bojana Cvejic


Mette Ingvartsen
est une chorégraphe et danseuse danoise. Son travail se caractérise par l’hybridité et l’extension des pratiques chorégraphiques en combinant la danse avec d’autres domaines tels que l’art visuel, la technologie, le langage et la théorie. Entre 2009 et 2012, elle crée The Artificial Nature Series. Sa série plus récente, The Red Pieces (2014 – 2017) s’inscrit dans une histoire de la performance centrée sur la nudité, la sexualité, et le corps en tant que lieu de luttes politiques. En 2019, elle crée Moving in Concert, une pièce de groupe abstraite sur les relations entre humains, outils technologiques et matériaux naturels. Mette Ingvartsen est diplômée de P.A.R.T.S et de la Stockholm University of the Arts. Pour 2021, elle prépare : The life Work, un projet sur des questions de migrations, avec des personnes âgées et un solo The Dancing Public sur les manies de danse à travers l’histoire.
  • Performance

    jeudi 7 octobre 2021
    20h

    CCNO
    50/50 de Mette Ingvartsen