Festival Portraits fantômes

Vendredi 1er, samedi 2 et dimanche 3 juillet 2022

Performances chez des habitant•e•s d’Orléans
Quartiers Argonne, Madeleine et Blossières

Depuis 2013, le chorégraphe Mickaël Phelippeau développe les « portraits fantômes ». Dans une même ville, il vit pendant 3 jours et 3 nuits et cela dans 3 logements différents, pour y fantasmer le portrait de leurs habitant•es, en leur absence.
La forme publique de ce projet est une déambulation dans la ville traversant les 3 habitations dans lesquelles l’artiste interprète les dits portraits. Ceux-ci ont eu lieu en 2017 à Orléans.
Pour ce festival, sont invité•es cinq artistes complices à traverser le processus des « portraits fantômes ». Le parcours ainsi proposé fera traverser la ville d’est en ouest ou du nord au sud afin de découvrir le résultat de ces immersions.

Production déléguée : bi-p
Construit en collaboration et financé avec le CCNO
Avec le soutien de la Ville d’Orléans


Spectacle
De Françoise à Alice de Mickaël Phelippeau
mardi 8 mars, 20h
au Théâtre d’Orléans
Programmation de la Scène nationale d’Orléans


Mickaël Phelippeau
Après une formation en arts plastiques et en danse, Mickaël Phelippeau travaille en tant qu’interprète auprès de nombreux chorégraphes et de 2001 à 2008, au sein du Clubdes5, collectif de danseur•ses-interprètes. Depuis 2003, il axe principalement ses recherches autour de la démarche bi-portrait, prétexte à la rencontre. Entre 2008 et 2021, il crée ainsi les pièces chorégraphiques bi-portrait Jean-Yves, bi-portrait Yves C., Numéro d’objet, Chorus, Sueños, enjoy the silence, Pour Ethan, Set-Up, Llámame Lola, Avec Anastasia, Membre fantôme, Jutyar, Foot- balleuses, Soli, Lou, Ben & Luc, Juste Heddy, 22 castors front contre front et De Françoise à Alice. Depuis 2010, Mickaël Phelippeau est directeur artistique des résidences À Domicile à Guissény dans le Finistère Nord en Bretagne. Il est actuellement artiste du grand ensemble aux Quinconces et l’Espal, scène nationale du Mans (2020 – 2023), artiste associé à la Filature, scène nationale de Mulhouse (2020 – 2023) ; il est également invité par Format ou la création d’un territoire de danse en Ardèche dans le cadre des Résidences élastiques pour les saisons 2021/2022 et 2022/2023.